Pourquoi Parler Bambin ?

Les inégalités sociales face au langage se forment très tôt et bien avant l’école. La littérature scientifique a démontré l’efficacité et l’impact durable de dispositifs d’intervention précoce auprès du jeune enfant, dont Parler Bambin s’est inspiré, pour enrayer les inégalités sociales. La stratégie de Parler Bambin est d’utiliser le réseau d’accueil du jeune enfant et notamment les crèches comme levier pour favoriser l’égalité des chances.

Les connaissances scientifiques actuelles démontrent que les inégalités se forment très tôt :

  • Les capacités acquises précocement en langage oral ont une influence sur l’apprentissage et la maîtrise de la lecture.
  • Le développement du langage oral est largement corrélé à l’environnement social et éducatif de l’enfant.

L’étude de B.Hart et T.Risley (1995) aux Etats-Unis a souligné un écart considérable de développement du langage selon l’origine sociale des enfants : les enfants des familles vulnérables ont entendu 30 millions de mots de moins que les enfants issus de milieux socio-culturels favorisés et maîtrisent trois fois moins de mots.

Ces inégalités se creusent malheureusement dans le système éducatif français. Les enquêtes PISA mesurant le niveau des compétences de base des élèves de 15 ans montrent que la France est le pays le plus inégalitaire : 40% des élèves issus de milieu défavorisé sont en difficulté scolaire, contre seulement 5% parmi les élèves issus de milieu favorisé...

Des travaux de recherche ont alors montré qu’un dispositif d’intervention précoce encourageant le développement du très jeune enfant permet de favoriser le bon déroulement de ses futurs apprentissages et a un impact durable et efficace. C’est le cas du Carolina Abecedarian dont les résultats dépassent les attentes : on observe chez les enfants ayant suivi le programme une meilleure réussite scolaire, un accès à l’enseignement supérieur plus large, un taux d’emploi plus élevé mais aussi une meilleure santé !


La capacité phénoménale d’apprentissage des bébés


Parler Bambin a émergé à Grenoble sous l’impulsion de Michel Zorman, médecin chercheur, qui a travaillé initialement sur les difficultés d’acquisition de lecture en primaire, comme une réponse co-construite avec des éducateurs de crèches.

2006-2008 Conception (...)

Conception par M.Zorman

Co-construction du dispositif par Michel Zorman, médecin de santé publique et chercheur au laboratoire des Sciences de l’Éducation (cognisciences) et des professionnels petite enfance du CCAS de Grenoble, travaillant dans une crèche municipale pilote dans un quartier ZUS (zone urbaine sensible) de Grenoble.
Expérimentation dans deux crèches à Grenoble.
Premiers résultats de l’évaluation encourageants.

Déplier||Replier

2009-2014 Essaimage de (...)

Essaimage de Parler Bambin

Généralisation de Parler Bambin à Grenoble et essaimage à d’autres villes pionnières (Lille, Le Havre, Courcouronnes, conseil départemental d’Ille-et-Vilaine, Nantes, etc.) qui l’ont généralisé ou le diffusent à l’échelle locale.

Déplier||Replier

2015 Lauréat de la France

Lauréat de la France s’engage

Le projet national de diffusion et d’évaluation de Parler Bambin est lauréat de l’appel à projets 2015 La France s’engage et lance le coup d’envoi du programme national Parler Bambin.

Déplier||Replier

2016-2020 Diffusion à grande

Diffusion à grande échelle et évaluation

Diffusion à grande échelle de Parler Bambin, associée à un programme de recherche ambitieux visant à en mesurer ses effets de manière rigoureuse.

Déplier||Replier